1222







Qu’est-ce qu’une chenille processionnaire ?

Les chenilles processionnaires sont des larves de papillons qui colonisent principalement les pins.

Au moment de leur transformation, en mars-avril ou dès le mois de janvier s'il fait doux, elles sortent toutes ensemble en file indienne, reliées les unes aux autres par un fil de soie pour aller s'enfouir dans la terre.

C'est à ce stade larvaire que la chenille processionnaire est la plus dangereuse pour nos chiens.

Pourquoi sont-elles dangereuses pour le chien ?

Pour se protéger des prédateurs, les chenilles processionnaires possèdent des poils urticants contenant une toxine très puissante. Ces derniers ont la particularité de se détacher très facilement dès qu'elles se sentent menacées.

Au contact de la peau ou des muqueuses, ils  provoquent des réactions allergiques et irritatives ainsi qu'une nécrose des tissus.

Le danger est donc réel pour les chiens qui risquent d'être atteints à la langue, aux babines, aux yeux ou au museau.



Les principaux symptômes

Le contact avec des poils de chenilles processionnaires est extrêmement douloureux. Il entraîne une forte inflammation, à l'origine de brûlures et d'un œdème de la région touchée.

En cas de contact avec la langue, on constatera une forte salivation suivie d'un gonflement très important, appelé glossite, au point parfois que le chien ne puisse plus la contenir dans sa gueule. La langue pourra également changer de couleur, devenant rouge, noire ou grisâtre. Sous l'action de la toxine, les tissus de la langue pourront même être détruits de façon irréversible, entraînant la perte du morceau d'organe envenimé. Si le chien a avalé les chenilles, le même processus de destruction des tissus peut toucher les organes digestifs internes (œsophage ou estomac) et provoquer la mort de l'animal.

Des symptômes généraux tels qu'un choc anaphylactique mettant en jeu le pronostic vital sont possibles, mais assez rares néanmoins.



En cas de contact

cutané - appliquez sur la peau de l’eau de javel diluée

oculaire -  effectuez un lavage prolongé des yeux avec de l'eau

buccal - rincez abondamment la bouche de votre chien avec de l’eau (vous pouvez y ajouter un peu de bicarbonate de sodium) et/ou appliquez très doucement des compresses humides chaudes sur la langue pour essayer de décoller les poils de la chenille

NE FROTTEZ PAS les zones affectées, cela pourrait casser les poils et donc aggraver les symptômes



Moyens de prévention

évitez de vous promener près des pins porteurs de cocons

mettez une muselière à votre chien s’il est particulièrement curieux

traitez les arbres de votre jardin le plus tôt possible



Autres animaux à éviter

les crapauds

les guêpes

les méduses

les vipères



 Plus d'infos sur : 
https://www.centre-antipoison-animal.com/animaux-veneneux.html





Ces réactions violentes et graves doivent être prises en charge

le plus vite possible par un vétérinaire !