Le temps passant, arrive un jour où vous vous apercevez que votre chien, qui semblait jusqu'alors en pleine forme, montre parfois quelques signes de faiblesse.

Des petits incidents qui vous mettent la puce à l'oreille : eh oui, votre chien aussi vieillit !  

Comment le maintenir jeune ?

Un chien est considéré comme âgé, au moment où le troisième tiers de sa vie est entamé : on parle d'environ 6 ans pour les très grandes races (Dogue Allemand, Léonberg...), 8 ans pour les grands chiens (Boxer, Golden Retriever...) et 10 ans pour les races plus petites (Teckel, Shetland...).

Souvent, ces derniers gardent leur cœur de chiot et mordent dans la vie sans se poser de question.

C'est alors à vous d'avoir un oeil vigilant sur sa santé et d'apaiser au mieux les inconforts qu'il peut rencontrer au quotidien.



Ses changements comportementaux

Vous pourrez constater une régression au niveau de l'obéissance, parfois un manque de propreté. Votre fidèle compagnon peut également sans crier gare vous mordre alors qu'il ne l'avait jamais fait auparavant.

Ne lui en tenez surtout pas rigueur !

- des problèmes de vision et d'ouïe peuvent être à l'origine d'un manque d'obéissance. En effet, ces déficiences l'empêchent certainement de percevoir correctement vos paroles et vos gestes.

- l'agressivité est souvent liée à l'arthrose qui le fait souffrir et qui peut également causer un manque d'entrain.

- quant à la propreté qu'il ne semble plus respecter, elle peut venir d'un dysfonctionnement rénal ou d'une infection urinaire.



Hygiène spécifique

1) L'arthrose est présente chez les chiens comme chez les humains. Cette détérioration normale du cartilage et des jointures peut être soulagée par des traitements à base de glucosamine et de chondroïtine. Des cures peuvent être faites à des chiens plus jeunes et très actifs afin de retarder l'apparition de cette usure. Dans tous les cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

2) Offrez à votre chien un bon couchage qui ne s'affaisse pas sous son poids. Un matelas à mémoire de forme par exemple, ou d'une épaisseur conséquente (au moins 5 cm). 

3) Pensez à lui faire un bilan sanguin tous les ans, cela permettra de détecter au plus tôt des problèmes tels l'insuffisance rénale ou un dérèglement de la glande thyroïde.

4) Votre chien pourrait également développer des douleurs dentaires, ce qui compliquerait la prise des repas. N'hésitez pas, si vous avez un doute, à le faire examiner.

5) Conservez avec lui une activité physique. Le sortir quotidiennement même pas longtemps et le faire jouer : cela le gardera en forme, le stimulera mentalement et maintiendra ses compétences sociales et cognitives.